Les jardins de Lorraine et de Bretagne

Oct 12, 2020 | Terroir | 0 commentaires

Quand on a eu la chance, enfant, de connaître les joies de jouer dans des jardins généreux, peuplés de fruits et légumes cultivés avec attention par des êtres chers, on développe naturellement le goût des choses authentiques. Et notre “madeleine de Proust” prend alors les parfums des haricots verts croquants fraîchement cueillis, des salades épanouies, des carottes sucrées. On ferme les yeux et on retrouve les images de cette époque où tout paraissait simple et évident et la qualité des aliments si naturelle qu’on ne pouvait imaginer d’autre manière de se nourrir. 

Léon et Marcel, aux origines du concept

C’est l’affection des grands pères Léon et Marcel pour leurs potagers, leurs poulaillers et leurs petits-enfants, les bons plats cuisinés par les grand-mères et les saveurs délicates d’aliments sains dans nos assiettes qui font surgir dans nos esprits des souvenirs heureux que l’on a la chance de pouvoir faire revivre en perpétuant la tradition. 

Quand on a reçu tant de bienfaits il est évident de vouloir les partager à notre tour. 

Cette éducation champêtre nous a donné des repères, un cap dont il est impossible de dévier tant on en ressent la justesse. L’exigence de la qualité comme un préalable à toute entreprise culinaire. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *