Un potager de 5 000M2

Mai 31, 2021 | Terroir | 0 commentaires

Comme vous le savez, Léon et Marcel est attaché à son terroir, la nature, le local et la vie saine.
La suite logique était de produire nos propres légumes et de vous les cuisiner. C’est chose, en cours !
Nous avons acquis un potager de 5000m2 à proximité de notre site de production à Cosnes et Romain. Ce potager est l’opportunité pour nous de donner du sens au vivant, à la terre.

Le potager : une des premières étapes de la chaîne alimentaire

Des plantes qui se transformeront en légumes ou fruits à cuisiner et à vous faire déguster.
Le développement durable est le défi de ces prochaines années et il nous pousse à opérer des changements concrets, le potager c’est un moyen supplémentaire de nous investir dans cette cause d’utilité mondiale.
Ce potager sera le berceau de nombreux aliments en fonction de leurs saisons :

  • des tomates, des tournesols, des poivrons, des aubergines, des courgettes jaunes et vertes, des potirons…
  • des herbes aromatiques : du persil (plat et frisé), du thym, du romarin, de la ciboulette, de la coriandre, de la menthe…
  • et bien sûr des arbres fruitiers des pommiers, des cerisiers et des mirabelliers.

Un potager donc bien fourni qui nous l’espérons s’agrandira encore et encore.

À l’instar de nos grands-parents, jardiner c’est échanger, partager. Partager avec la nature mais surtout partager avec les autres sur des astuces, des ajustements ou des conseils mais surtout, partager le fruit de sa récolte. Le jardinage crée du lien social et nous voulons l’inciter ; en faire un potager pédagogique, un modèle d’inclusion et d’intégration sociale.
L’éducation et l’ouverture au développement durable est l’instrument qui pourra exhorter les enfants et adolescents à précipiter les changements de demain.

Quelques conseils de Léon & Marcel pour bien vous occuper de votre potager :

Préparer le terrain au bon moment

Avant chaque plantation il est important de préparer la terre. Profitez que la pluie soit tombée pour binez, bêchez, retirez les pierres ou les mauvaises herbes… la terre sera alors plus molle et vous aurez bien moins de mal pour l’aérer.

La rotation des légumes

Peu importe la taille de votre jardin il est primordial de faire une rotation dans le sens des aiguilles d’une montre. Ce qui permet d’aérer la terre comme chaque plante n’a pas les mêmes besoins nutritionnels, la terre se renouvelle plus facilement et cela évite les maladies.

Exploiter la verticalité

Si vous avez un petit espace de culture pourquoi pas faire pousser vos plantes à la verticale. Les fraises, les plantes aromatiques, les tomates cerises, les salades, les radis, les piments, les oignons, l’ail n’ont aucun problème avec ce mode de culture il faudra juste du soleil et un arrosage régulier.
De plus vous pourrez créer vous-même vos supports avec des palettes, des gouttières, des jardinières…

Les incontournables : les légumes qui se cultivent facilement

Laitue, carottes, courgettes, radis… Les seuls dangers potentiels sont les limaces et la sècheresse.
De nombreux légumes se cultive durant plusieurs années sans intervention comme le poireau, le chou, l’oignon… Ces légumes sont donc avantageux pour les personnes qui n’ont pas beaucoup de temps à consacrer aux semis et plantations.

Un, deux, trois à vos terreaux !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *